AccueilAidePlan du siteNous contacterWebmail

Ecole doctorale

Liens associés

 

 

ÉTAPES DU CURSUS DOCTORAL

Le cursus doctoral comprend quatre étapes obligatoires – l’admission, la confirmation, la défense privée et la soutenance publique – précédées éventuellement d’une étape d’admission conditionnelle.

ADMISSION CONDITIONNELLE

L’admission conditionnelle est une étape facultative du cursus doctoral. En règle générale, elle s’adresse aux détenteurs d’un Master à finalité spécialisée ou professionnelle de 120 crédits et aux détenteurs de l’équivalent d’un tel Master. Le détenteur du Master à finalité approfondie de 120 crédits ou de son équivalent est autorisé à s’inscrire directement en doctorat. Cela dit, l’admission conditionnelle est une période préparatoire à la recherche visant à permettre au candidat d’accomplir les formalités requises pour une inscription au doctorat.

L’admission conditionnelle permet également d’officialiser le début d’un cursus de doctorat qui n’aurait pas encore convergé sur un sujet précis ou sur la composition d’un comité d’accompagnement. Elle permet aussi au candidat de réunir toutes les conditions nécessaires pour son admission au doctorat.

L’admission conditionnelle s’obtient sur la base d’une décision favorable de la commission doctorale du domaine concerné. Cette commission vérifie que le candidat remplit les conditions d’admission décrites ci-après. Si l’avis de la commission doctorale est positif, les services administratifs compétents de l’institution universitaire membre du Collège choisie par le candidat peuvent, sur cette base, inscrire le candidat au doctorat moyennant paiement des frais d’inscription au rôle.

L’admission conditionnelle est accessible à tout candidat :
  1. qui remplit les conditions d’accès aux études de troisième cycle, mais ne pouvant pas encore s’inscrire régulièrement en doctorat ;
  2. qui dispose, en la personne d’un membre du personnel de l’institution universitaire où il demande son admission conditionnelle, d’un répondant y habilité à diriger une thèse de doctorat. Ce dernier s’engage à suivre le dossier du candidat et à faciliter les démarches le concernant.
  3. qui remplit les conditions particulières déterminées par la ou les commissions doctorales du ou des domaines dont relève son projet.

L’admission provisoire est valable pour une période de 12 mois maximum.